Dans ce module, vous découvrirez comment sauver et restaurer simplement un site WordPress avec UpdraftPlus, une extension WordPress gratuite.

1. Pourquoi sauvegarder ?

Vous avez investi beaucoup de temps pour développer votre site et son contenu. Peut-être avez-vous même réussi à créer une communauté sympa autour de votre thématique. Vous avez peut-être même créé un produit qui se vend bien et qui vous a permis de quitter votre job.

Avouez que ce serait gênant de perdre tout ce labeur du jour au lendemain…

Il existe malheureusement de nombreuses situations où une sauvegarde de votre site est indispensable:

  • vous avez installé une extension (ou un plugin) qui fonctionne mal et qui a corrompu la base de données de votre site. Vos articles ont ainsi disparu ou sont illisibles,
  • vous avez installé une extension qui embarque un virus qui n’a pas été détecté par votre hébergeur. Résultat: votre site est instable ou banni des moteurs de recherche,
  • vous embauchez un développeur ou un ami pour arranger votre thème ou résoudre un problème. Seulement, l’expert en question se trompe et votre site devient inaccessible,
  • une personne peu scrupuleuse exploite une faille de sécurité de l’un de vos plugins pour s’introduire dans votre site et supprimer ou modifier le contenu de tous vos articles afin de faire la promotion de ses produits ou exprimer son opinion,
  • pour une raison obscure, vous supprimez par erreur tout un répertoire essentiel au bon fonctionnement de votre site. L’erreur est humaine hein…
  • et comme si cela ne suffisait pas, le serveur sur lequel vous hébergez votre site peut lui aussi faire l’objet d’une attaque qui peut compromettre votre site web.

Bref, ne prenez pas ces risques ! Cela peut vous arriver ! Sauvegardez régulièrement votre site !!

Comme dit ce vieil adage, mieux vaut prévenir que guérir ;-)

2. Est-ce que cela vous concerne ?

Oui, sauf si votre hébergeur sauvegarde automatiquement les fichiers de votre site et sa base de données dans un lieu distant. C’est par exemple le cas d’Infomaniak. Dans ce cas, il n’est pas vital de mettre en place un système de sauvegarde automatisé pour votre site WordPress.

En cas de doute, contactez votre hébergeur pour savoir comment il sauvegarde les données de ses serveurs.

3. Que faut-il sauvegarder ?

Lorsqu’on parle de sauvegarder un site internet fonctionnant avec WordPress, il s’agit de deux choses:

  • la sauvegarde des fichiers du site (les fichiers WordPress, le thème du site, les extensions, les images et les médias publiés, etc.).
  • la sauvegarde de la base de données du site. Elle contient tous les articles, les pages et les commentaires de votre site.

Cela ne sert à rien de sauvegarder l’un sans l’autre, car ces deux éléments sont liés !

4. Comment sauver un site WordPress avec UpdraftPlus

Il existe au moins 3 manières de sauvegarder un site WordPress:

  1. Manuellement. La bonne vieille méthode qui passe par un logiciel FTP et par PHPMyAdmin.
  2. Via le service de sauvegarde en ligne VaultPress. VaultPress sauvegarde en temps réel les fichiers et la base de données de votre site WordPress. Cette solution est simple et efficace, mais elle a un prix (dès $55 par année) et implique d’héberger vos sauvegardes sur un serveur externe. Si votre site génère déjà des revenus, VaultPress est un investissement intéressant, car il permet de restaurer votre site en quelques clics.
  3. Via une extension gratuite, qui se charge de sauvegarder les fichiers et la base de données de votre site WordPress. C’est la solution que nous allons explorer ensemble, car elle est gratuite, accessible et permet de garder la maîtrise de ses données.

4.1 Installation et configuration d’UpdraftPlus

updraftplusIl existe de nombreuses extensions gratuites pour sauvegarder un site WordPress. À ce jour, les deux solutions gratuites les plus répandues sont BackWPup et UpdraftPlus. Le tuto suivant va se baser sur ce dernier, car il prend également en charge la restauration en cas de sinistre.

Une fois l’extension UpdraftPlus installée et activée, ouvrez la catégorie Réglages du menu principal de WordPress puis cliquez sur Sauvegardes UpdraftPlus.

Dans l’onglet Réglages d’UpdraftPlus:

  • choisissez un intervalle de sauvegarde identique pour les fichiers et la base de données de votre site. Si vous mettez à jour votre site une fois par semaine, une sauvegarde hebdomadaire est suffisante.
  • conservez 3 jeux de sauvegarde pour les deux types de sauvegarde
  • dans la sauvegarde, inclure les extensions, les thèmes, les fichiers envoyés et tous les autres répertoires contenus dans le dossier wp-content
  • activez l’envoi d’un reporting pour recevoir un rapport après chaque sauvegarde. C’est important pour vérifier que tout se déroule correctement. En cas de sinistre, rien de pire que de se retrouver les mains vides alors qu’on dormait sur ses deux oreilles…
  • copiez la sauvegarde vers un espace de stockage en ligne comme Dropbox ou un autre hébergement. Si votre compte FTP se fait hacker, vos sauvegardes ne seront ainsi pas compromises :-)

Tout en bas de la page, cliquez sur le bouton bleu Enregistrer.

UpdraftPlus - état actuel

Dans l’onglet État actuel d’UpdraftPlus, vous pouvez désormais consulter l’horaire des prochaines sauvegardes (1) planifiées et lancer une sauvegarde manuelle (2).

L’extension se chargera désormais de sauvegarder automatiquement votre site à l’intervalle choisi et en cas de sinistre, vous possédez tout ce qu’il faut pour restaurer votre site.

5. Restaurer un site WordPress avec UpdraftPlus

Avertissement
UpdraftPlus peut restaurer un site en cas de sinistre, mais la solution de restauration la plus fiable reste la méthode manuelle (logiciel FTP et PHPMyAdmin).

De nombreux problèmes peuvent survenir lors d’une restauration pilotée par une extension:

  • si votre site internet comporte beaucoup de pages, d’articles et de commentaires, la restauration de la base de données risque d’être interrompue par une limite de temps imposée par votre hébergeur (timeout) afin d’éviter la surcharge du serveur. Vous risquez ainsi de restaurer que partiellement la base de données.
  • si votre site Web comporte beaucoup d’images et de médias, la restauration automatique des fichiers risque là encore d’être interrompue par votre hébergeur, pour la même raison qu’au point précédent (timeout).
  • si vous souhaitez restaurer ou migrer votre site sur un nom de domaine différent, je vous recommande plutôt d’utiliser l’extension WordPress Duplicator.

Dans tous les cas, faites absolument une copie de vos sauvegardes avant de les utiliser pour restaurer votre site. De cette manière, vous ne risquez pas de perdre définitivement le contenu de votre site en cas de problème.

Voici la procédure à suivre pour restaurer un site WordPress avec UpdraftPlus:

  1. ouvrez l’interface d’administration de votre site WordPress. Si le sinistre vous empêche d’accéder à la console d’administration WordPress, vous devrez soit restaurer manuellement votre site web, soit réinstaller WordPress et UpdraftPlus en prenant bien soin de reconfigurer le lien entre UpdraftPlus et votre espace de stockage en ligne dans l’onglet Réglages d’UpdraftPlus. Le cas échéant, UpdraftPlus ne détectera pas les sauvegardes qui sont disponibles pour la restauration
  2. dans le menu principal de WordPress, ouvrez la catégorie Réglages puis cliquez sur Sauvegardes UpdraftPlus
  3. cliquez sur le bouton bleu Restaurer de la sauvegarde à restaurer
  4. la fenêtre qui apparaît permet de choisir les éléments de la sauvegarde à restaurer. Sauf si vous savez ce que vous faites, il est en principe recommandé de restaurer tous les éléments
  5. patientez pendant la préparation de la sauvegarde et lisez attentivement les alertes en cas de besoin. Si le réglage PHP de votre serveur limite la durée d’exécution des scripts, demandez à votre hébergeur de débloquer ces limites pendant quelques minutes. Certains hébergeurs comme Infomaniak permettent de le faire soi-même
  6. patientez pendant la restauration et lisez attentivement les informations affichées par UpdraftPlus. Ne fermez pas votre navigateur Internet tant que la restauration n’est pas terminée. Ce processus peut durer plusieurs longues minutes selon la taille de votre site
  7. si tout se déroule bien, vous devriez pouvoir lire Restauration réussie ! en bas de la page de confirmation
En cas de restauration...
UpDraftPlus conserve les anciens dossiers (thèmes, fichiers envoyés, extensions, autres) que vous avez choisis de remplacer lors de la restauration. Ces derniers sont renommés avec le suffixe -old dans le répertoire …/wp-content. Si la restauration tourne mal, vous ne perdez donc (en principe) aucun fichier.

UpdraftPlus - Anciens fichiers après restauration

***

Aller au prochain module: optimiser le référencement d’un site WordPress
Sommaire de la formation

1x/mois: Recevez par Mail des cours

x