À quoi sert l’extension WordPress WP-Rocket ?

WP-Rocket est une extension WordPress payante qui permet d’accélérer le chargement d’un site WordPress. Comme vous le savez peut-être, le temps de chargement d’un site a un impact sur le référencement de votre site WordPress auprès des moteurs de recherche. Les internautes préfèrent aussi bien évidemment surfer sur un site réactif. Cela vous est probablement déjà arrivé de quitter un site ou une vidéo qui prenait trop de temps pour s’afficher…

Tout cela est bien prometteur, mais vous vous demandez peut-être comment un simple plugin peut optimiser WordPress de manière si significative. L’explication est simple: WP-Rocket se charge de mettre en cache l’ensemble des pages et des articles de votre site, compresse tous les contenus de votre site, charge uniquement les images qui sont visibles pour le visiteur et configure le serveur de votre site pour optimiser les performances sur les différents navigateurs Internet.

En résumé, WP-Rocket optimise en profondeur votre site WordPress et réduit sensiblement  les accès à la base de données, ce qui donnera le sourire à votre hébergeur, vos visiteurs et aux moteurs de recherche. Plutôt cool non  ?

OK, abordons maintenant la question qui fait grincer les dents: faut-il ouvrir le porte-monnaie pour une extension de cache WordPress alors que W3 Total Cache, WP Super Cache et d’autres plugins gratuits existent ?

Faut-il payer pour un plugin de cache pour WordPress ?

Aujourd’hui, il est possible d’acquérir WP-Rocket pour 29 euros (1 site), 69 euros (3 sites) ou 149 euros (usage illimité). Et il faut repasser à la caisse tous les 24 mois pour continuer à bénéficier des mises à jour du logiciel. Le cas échéant, vous pourrez continuer à utiliser la version que vous avez de WP-Rocket, mais vous n’aurez plus accès aux mises à jour de l’extension.

Ce qui différencie WP-Rocket des autres extensions, c’est sa simplicité, sa flexibilité, son support et son efficacité.

La raison pour laquelle je n’utilisais pas un plugin de cache sur mes sites WordPress jusqu’à aujourd’hui, c’est que les solutions alternatives sont des usines à gaz qui nécessitent un investissement en temps important pour les configurer efficacement. Lorsque Jean-Baptiste Marchand-Arvier (l’un des fondateurs de WP-Rocket) m’a contacté en septembre dernier pour m’inviter à tester WP-Rocket, j’étais méfiant. Voici d’ailleurs ce que je lui avais répondu par email :

Votre plugin semble en effet très intéressant, mais il est payant et d’après les informations disponibles sur votre site internet, je ne vois pas ce qu’il apporte de plus par rapport à des solutions gratuites comme W3 Total Cache ou encore WP Super Cache.

En lisant les nombreux retours positifs concernant WP-Rocket sur le web, cela m’a convaincu de tenter l’expérience et j’ai été bluffé par la simplicité et l’efficacité du plugin !

Après l’achat de l’extension, il est possible de directement la télécharger. Il faut ensuite l’envoyer sur votre site WordPress via le menu Extensions > Ajouter de WordPress ou via votre logiciel FTP préféré. Pour activer WP-Rocket, vous aurez besoin de générer une clé API via votre compte wp-rocket personnel. Le processus est très simple : il suffit d’indiquer le nom de domaine sur lequel le plugin sera utilisé (par exemple, https://www.progresser-en-informatique.com) pour récupérer une clé API valide. Après avoir activé WP-Rocket dans WordPress, vous aurez enfin accès au panneau de configuration suivant :

wp-rocket-2.1
Voici la manière dont j’ai configuré WP-Rocket sur PEI.

Chaque option est clairement décrite en français et il suffit alors de cocher les différentes options souhaitées. Les Options avancées permettent de résoudre les éventuels conflits que vous pourriez rencontrer avec certains plugins et de créer des exceptions ou des règles supplémentaires. Pour ma part, je n’ai pas dû mettre les mains dans les options avancées de WP-Rocket, car tout a immédiatement fonctionné. La rubrique Outils permet de vider le cache, précharger le cache et d’envoyer votre configuration au support en cas de problème. Il est aussi utile de préciser que toutes les explications fournies (y compris dans les vidéos explicatives) sont en français. C’est suffisamment rare pour le souligner.

Enfin, le service support de WP-Rocket est exemplaire. J’ai rencontré un léger problème lors de l’installation de WP-Rocket sur un hébergement Infomaniak et Jonathan, l’un des deux développeurs du plugin, a très rapidement résolu le souci à ma place en m’expliquant la cause du problème. Si votre site est hébergé auprès d’Infomaniak, je profite de l’occasion pour vous avertir que vous devrez manuellement créer certains répertoires et modifier les autorisations d’écriture de certains répertoires et fichiers. Rien de bien méchant, d’autant plus que WP-Rocket indique clairement ce qu’il faut faire et que la FAQ d’Infomaniak est bien détaillée sur le sujet.

WP-Rocket sur PEI : le résultat

Pour mesurer l’impact de WP-Rocket sur Progresser-En-Informatique.com, j’ai utilisé le service de mesure GTmetrix.

Voici les résultats du test AVANT l’installation et l’activation de WP-Rocket :

Test GTmetrix avant WP-Rocket

Et voici les résultats du test APRES l’installation et l’activation de WP-Rocket :

Test GTmetrix après WP-Rocket

Au-delà des couleurs et des notes qui soulignent le gain de vitesse obtenu pour le chargement du site, la taille totale de la page d’accueil est passée de 1.51 Mo à 0.7 Mo sans aucune intervention de ma part. Je remarque aussi personnellement une nette différence lorsque je navigue sur le site et ne peux donc qu’applaudir le résultat obtenu en si peu de temps.

En résumé: je recommande WP-Rocket les yeux fermés

La version 2.1 de WP-Rocket m’a permis de significativement accélérer le chargement du site PEI en très peu de temps. Je n’ai rencontré aucun souci d’incompatibilité avec les extensions que j’utilise et pour couronner le tout, le support est réactif et vraiment utile. Après avoir essayé W3 Total Cache il y a quelques mois, je ne peux que recommander WP-Rocket. Sachez enfin que si WP-Rocket ne devait pas vous convenir, vous avez 30 jours pour changer d’avis et demander le remboursement de votre investissement (c’est marqué noir sur blanc sur le site). Si l’équipe de WP-Rocket continue à maintenir son bébé à jour et que la qualité du service support tient avec le succès croissant de l’extension, WP-Rocket est voué à devenir une référence incontournable dans la communauté WordPress.

Je tiens enfin à être transparent avec vous et remercier Jean-Baptiste qui m’a octroyé un rabais de 20 euros en septembre dernier afin que je teste l’extension. Pour que je parle d’un produit, il faut que je sois entièrement persuadé de son utilité, que je le teste et que j’en sois absolument convaincu. Si la qualité reste au rendez-vous d’ici 12 mois, je poursuivrai l’aventure avec WP-Rocket.

Le site officiel de WP-Rocket.

PS : j’ai pu obtenir un code promo pour vous. Lors de l’achat de WP-Rocket, entrez le code promo pei15 afin de réduire le montant total de votre commande de 15%. Le coupon est seulement valable pour 50 personnes. Je vous rappelle que vous avez 30 jours pour tester l’extension et demander un remboursement si vous pensez que WP-Rocket est inutile pour vous. Le site officiel de WP-Rocket.

[arrows style= »arrow-red-1.png » align= »center »]

Et vous ? Utilisez-vous un plugin de cache pour votre site WordPress ?
Allez-vous tester WP-Rocket ou êtes-vous satisfait avec une autre alternative ?